Apéromatic

De Fab Lab Sud31-Val d'Ariège
Révision datée du 17 mai 2018 à 18:16 par Aboudou (discussion | contributions) (Modification référence moteurs.)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à la navigation Aller à la recherche

Description du projet

L'apéromatic est une machine permettant de composer des apéros de manière automatique (d'où le nom). La machine se présente de la manièe suivante :

  • Un caisson renferme cinq bouteilles dédiées à la composition des cocktails
  • Ce même caisson renferme aussi l'électronique et les moteurs permettant d'actionner les pompes de transfert des ingrédients du cocktail vers le verre
  • Un clavier numérique permet de saisir le numéro du cocktail à composer

Les pompes utilisées sont des pompes péristaltiques imprimées en 3D.

L'idée est fortement inspirée de La péroO'matic

Matériel

(Liste en cours de rédaction)

  • Un Arduino Mega 2560 (ou compatible)
  • Un shield RAMPS 1.4
  • 5 pilotes de moteurs pas à pas DRV8825
  • 5 moteurs pas à pas NEMA 17 (17HS19-2004S1, 200 pas par tour, 2,0A par phase, 4 fils, 59 Ncm)
  • quelques mètres de tube silicone alimentaire, diamètre intérieur 5mm, diamètre extérieur 7mm

Préparation de l'électronique

RAMPS

  • Enlever les jumpers de micro-stepping des supports des pilotes, afin d'utiliser des pas complets (et avoir le meilleur couple sur les moteurs) - voir le lien vers la documentation en bas de page.
  • Mettre en place les pilotes de pas à pas DRV8825. La broche GND du pilote se situe en haut à droite de l'emplacement, quand l'alimentation de la carte est sur la gauche. Dit autrement, la vis de réglage du pilote est à gauche, côté alimentation. (attention : ne pas coller les radiateurs !)
Carte RAMPS avec les pilotes DRV8825 installés

Pilotes DRV8825 - Réglages du courant

  • Brancher l'alimentation 12V de la carte (attention : ne pas brancher les moteurs !)
  • Mesurer la tension entre le centre du potentiomètre du pilote de moteur (positif) et la broche masse. Cette tension est la tension de référence.
Point de mesure de la tension de référence avec un DRV8825


  • La tension de référence doit être la moitié courant par phase que supporte les moteurs pas à pas. Dans le cas des moteurs utilisés dans ce montage, le courant par phase est de 2,0A, la tension de référence doit être de 1,0V (formule : Imot = Vref x 2).
  • Ajuster la tension si nécessaire en tournant le potentiomètre.
  • Faire ce réglage pour l'ensemble des pilotes de pas à pas.
  • Une fois terminé, coller les radiateurs sur les puces.

Préparation des moteurs pas à pas

Il est possible que vos moteurs arrivent avec des câbles à nu, sans connecteur (comme c'est arrivé ici). Il faut donc souder un connecteur femelle sur ces fils afin de pouvoir les brancher sur la carte RAMPS. Pour cela :

  • Repérer les paires de phase. Il suffit de mesurer la résistance entre deux fils. Si la résistance est infinie, ils ne font pas partie de la même paire. Sinon, vous avez trouvés vos couples.
  • Pour la suite, nous nommerons ces paires « 1 » (fils 1A et 1B) et « 2 » (fils 2A et 2B). Qui est « A » et qui est « B » au sein d'une même paire n'a pas d'importance.
  • Il faut ensuite souder ces fils à un connecteur femelle, dans l'ordre « 2B », « 2A », « 1A » et « 1B ». Afin de s'y retrouver par la suite, il vaut mieux conserver l'ordre des couleurs pour chaque moteur.

Une fois les connecteurs terminés, on peut installer la carte RAMPS sur la carte Arduino, et brancher les moteurs (en gardant la même orientation du connecteur pour chacun des moteurs).

Carte RAMPS avec les moteurs branchés.


Pour tester les moteurs, il faut ensuite envoyer sur la carte Arduino le code disponible ici : https://github.com/Fab-Lab-Sud31-Val-d-Ariege/aperomatic/tree/master/drv8825_ramps_test. Si tout est bien branché, les cinq moteurs tourneront tous ensembles dans un sens (le même) pendant cinq secondes, puis cinq secondes dans l'autre sens, et ainsi de suite.

Documents utiles et codes sources